Retour

Foire aux questions (FAQ)

Les réponses aux principales questions que se posent les candidats

Comment devenir cadre de santé ?

Dans la Fonction Publique Hospitalière, il faut :

  • avoir le diplôme de cadre de santé,
  • et réussir un concours sur titres,

Pour être nommé cadre de santé (décret du 31 décembre 2001):

  • Dans les autres Fonctions Publiques comme dans le secteur privé, le diplôme de cadre de santé n’est pas obligatoire. Certains employeurs l’exigent.
  • Les diplômes universitaires, quels qu’ils soient, ne remplacent pas le diplôme de cadre de santé s’il est exigé. Mais ils peuvent favoriser un recrutement dans certains cas, s’ils sont en lien avec le poste sollicité.

 

En quoi consiste la formation ?

  • C’est une formation professionnelle qui accompagne le passage du métier de soignant au métier de cadre de santé. Elle est centrée sur l’acquisition de savoirs et savoirs faire et sur le développement de savoir-être.
  • C’est une formation modulaire de 10 mois qui peut être dispensée en continu ou en discontinu. Elle est réglementée (annexe de l’arrêté du 18 août 1995).
  • Le diplôme de cadre de santé s’obtient par validation de chacun des 6 modules de la formation.

 

Comment y accéder?

Il faut avoir 4 ans d’expérience professionnelle (équivalent temps plein) dans son métier d’origine et réussir un concours d’entrée.

Le concours est réglementé et organisé en deux épreuves:

  • l’épreuve d’admissibilité
Cette épreuve, écrite et anonyme, d’une durée de 4 heures est notée sur 20. Elle consiste en un commentaire d’un ou plusieurs documents relatifs à un sujet d’ordre sanitaire ou social. Elle a pour but de tester les capacités d’analyse et de synthèse du candidat(e), son aptitude à développer et argumenter ses idées par écrit,sa qualité de son expression écrite et la justesse des connaissances utilisées.
Le dossier support de cette épreuve peut comporter un ou plusieurs documents. Les candidats doivent répondre à deux questions successives :
– la première les invite à dégager les idées essentielles du dossier et à en présenter la synthèse sous forme rédigée.
Elle vise à évaluer leurs capacités d’analyse et de synthèse,
-la deuxième leur demande de choisir l’une de ces idées et de la commenter : en restant en lien avec le dossier, en mobilisant connaissances, expériences professionnelles et/ou personnelles.
Elle vise à évaluer leur capacité à mobiliser leurs connaissances, à structurer leurs idées et à les argumenter.
Par ailleurs, une partie de la notation est réservée à la qualité de leur expression écrite et à la présentation de leur travail.
  • l’épreuve d’admission
Elle est réalisée à partir d’un dossier rédigé par le/la candidat(e).
Ce dossier se compose d’un curriculum vitae et d’une présentation personnalisée de son projet professionnel de devenir cadre de santé
Cette épreuve, notée sur 20, comporte:
-l’examen du dossier
-un exposé oral de dix minutes au cours duquel le/la candidat(e) argumente son dossier
-un entretien de vingt minutes avec un jury composé de 3 personnes.

 

Puis-je passer le concours dans plusieurs IFCS?

  • Vous pouvez vous inscrire à plusieurs concours d’entrée en I.F.C.S. Toutefois, vérifiez que les dates de l’épreuve écrite ne se superposent pas.
  • Cinq critères de choix sont à prendre en compte :
    • les orientations pédagogique et le profil de l’équipe pédagogique,
    • les partenariats universitaires
    • la situation géographique et les possibilités d’accès,
    • les coûts de formation,
    • les contraintes établies par votre employeur.

Il est possible de demander des informations dans les I.F.C.S. où vous pensez vous inscrire et de Solliciter un rendez-vous avec le(la) directeur(rice) de l’I.F.C.S.

 

Comment préparer le concours d’entrée ?

  • Vous ne maîtrisez pas les techniques des deux épreuves du concours

Beaucoup d’I.F.C.S. organisent des formations préparatoires au concours d’entrée. Renseignez-  vous auprès de l’I.F.C.S. de votre choix. Puis sollicitez auprès de votre service de formation l’inscription de cette formation au plan annuel de formation de votre établissement.
Ces sessions de préparation apportent des principes généraux permettant de se présenter dans n’importe quel I.F.C.S. Pour autant, chacune d’elles est plus spécifiquement centrée sur le concours de l’I.F.C.S. qui la met en oeuvre.

  • Si vous décidez de vous préparer seul(e) à ce concours :
    • renseignez-vous auprès de l’I.F.C.S. de votre choix des spécificités des épreuves qu’il organise,
    • organisez vos temps de travail (rythme – type de travail…),
    • procurez-vous des documents de travail (annales – revues – ouvrages). Recherchez une bibliothéque spécialisée qui pourrait vous accueillir comme lecteur,
    • faites le point de votre réseau relationnel.
  • Vous avez des lacunes dans des domaines généraux notamment l’expression écrite et orale

Sollicitez une formation de remise à niveau auprès de votre responsable de formation. Si cela n’est pas possible, vous pouvez prendre contact avec le GRETA de votre secteur (structure de formation continue de l’Education Nationale). Cette remise à niveau est à faire avant d’aborder la préparation aux épreuves du concours.

 

Quelles sont mes ressources pour me former ?

Faites le point de vos ressources personnelles et environnementales tant pour préparer le concours d’entrée que pour gérer les contraintes liées à la formation de cadre (horaires -déplacements – frais…).

  •  Ressources personnelles :
    • capacité de travail,
    • capacité à réorganiser sa vie personnelle pour dégager du temps,
    • capacité à gérer les situations de formation (apprendre mais aussi se remettre en cause, gérer la notation, les échecs…).
  • Ressources environnementales :
    • personnes ressources (cadres de santé – autres professionnels),
    • possibilités d’accès à une bibliothèque spécialisée,
    • adhésion de votre entourage personnel et professionnel.

 

Quels coûts de la formation, quelles aides financières solliciter ?

La formation de cadre de santé a un coût (10300 euros pour l’année scolaire 2017-2018) ; de plus elle demande de s’absenter de son travail pendant 10 mois. Il vous faut rechercher :

  • une rémunération pendant 10 mois,
  • la prise en charge des frais pédagogiques (un ordinateur portable est nécessaire pour suivre efficacement sa formation)
  • la prise en charge de vos frais de déplacements (et éventuellement d’hébergement) si l’I.F.C.S. est éloigné de votre lieu habituel de travail,
  • la prise en charge des frais de déplacements (et éventuellement d’hébergement) pour les stages.

Votre rémunération et les frais pédagogiques peuvent être pris en charge, par votre employeur dans le cadre de la promotion professionnelle (réglementée dans la Fonction Publique Hospitalière, elle donne lieu à signature d’un engagement à servir de 30 mois) ou par votre organisme collecteur de formation continue dans le cadre d’un congé individuel de formation (secteur privé).

Attention ! Renseignez-vous auprès de votre employeur des démarches à effectuer et dans quel délai. La rémunération peut être amputée de certaines primes.

Les frais de déplacements et d’hébergement ne sont pas obligatoirement pris en charge, renseignez-vous.

 

Les aides possibles :

Dans tous les cas, renseignez-vous et faites vos démarches le plus tôt possible.

Étudiez vos possibilités financières pour faire face aux frais que toute formation entraine même quand on est pris en charge par son employeur.

 

Pour aller plus loin :

consulter nos documentations ci jointe

 

© IFCS - Tous droits réservés